L’impact de la musique sur l’éducation : Une approche scientifique

Blog

 

ʟa musique a toujours été un élément essentiel de la culture humaine, mais son rôle dans l’éducation a été largement sous-estimé. Ce document examine de manière approfondie les effets de l’éducation musicale sur le développement cognitif, émotionnel et social des enfants. À travers des recherches scientifiques et des études de cas, nous démontrons comment l’intégration de la musique dans l’éducation peut améliorer les compétences académiques, la créativité, la discipline et bien plus encore.

L’éducation musicale joue un rôle significatif dans le développement global des individus, allant au-delà de la simple acquisition de compétences musicales. Plusieurs études ont démontré que l’intégration de l’éducation musicale dans les programmes scolaires a d’impacts positifs sur divers aspects de l’éducation.

Musique et compétences cognitives

Selon de nombreuses études de neurobiologistes et de neuropsychologues, le fait d’acquérir des compétences musicales a des effets sur les structures cérébrales impliquées dans la mémoire, comme l’hippocampe et sur la connectivité entre différentes zones du cerveau.

En 2010, le neurobiologiste Hervé Platel a découvert avec son équipe qu’il y a plus d’activités cérébrales chez les musiciens que chez les non-musiciens et que la quantité de neurones augmente en fonction du nombre d’année de pratique et de l’intensité de cette dernière.

Musique et compétences linguistiques

Des chercheurs de l’Institut Max Planck de neurosciences cognitives et neurologiques de Leipzig étudiaient déjà l’influence de l’enseignement musical sur la parole, il y a plus de dix ans, Dans leur étude, Sebastian Jentschke et Stefan Koelsch arrivèrent à préciser que la musique et la parole sont traitées dans les mêmes régions du cerveau. Cela signifie que les personnes éduquées musicalement sont également avantagées dans leurs compétences linguistiques – utiles à l’école autant que dans le monde du travail.

Musique et compétences mathématiques

Dr Ayca Akinde l’université Antalya Belek est arrivée à la conclusion que les apprenants ont obtenu de meilleurs résultats en mathématiques lorsque la musique fait partie de leurs cours, après avoir analysé 55 études réalisées dans le monde entier et impliquant un total de 78 000 apprenants.

La musique implique des concepts mathématiques tels que le rythme et la notation, contribuant ainsi à améliorer la compréhension des mathématiques chez les élèves

Musique et compétences sociales/émotionnelles

  • « Si tous les membres d’un groupe ou d’un orchestre ne jouaient que pour eux-mêmes, la chanson ou la composition serait une bouillie infernale. Les musiciens doivent être prévenants et s’écouter les uns les autres : le processus d’apprentissage personnel dans le respect des autres favorise grandement la sociabilité. »
  • La musique permet aux enfants d’exprimer leurs émotions de manière créatives.
  • La réalisation de performances musicales et la maitrise d’un instrument renforcent la confiance en soi et l’estime de soi.
  • La musique en groupe favorise le travail d’équipe et l’entraide, renforçant ainsi les compétences sociales et émotionnelles

Enfin, jouer d’un instrument, c’est bien plus que faire fonctionner une machine. C’est un mode de vie et les musiciens le partagent avec leurs semblables! La plupart d’entre eux vivent des expériences identiques ou très similaires, de la première note à l’apprentissage à des techniques plus complexes. Une communauté extraordinaire avec un grand sens de l’unité.

Réduction du stress et de l’anxiété

Persuadés que la musique est un élément majeur dans la santé mentale d’un enfant, au même titre que les parents, les enseignants et les activités extra-scolaires, Hudziak et ses collègues ont souhaité, par leur étude, le prouver scientifiquement. Pour cela, ils ont scanné les cerveaux de deux cent trente-deux jeunes participants âgés entre 6 et 18 ans. Ces recherches ont confirmé leurs hypothèses.
Après avoir remarqué que l’épaisseur des zones cérébrales affectées par le stress diminuait quand l’enfant pratiquait un instrument, les chercheurs se sont également rendu compte que jouer de la musique pouvait favoriser le contrôle et la coordination des mouvements. En d’autres termes, jouer d’un instrument réduit l’anxiété et stimule d’autres parties du cerveau, comme celles en charge de “la mémoire, l’attention, l’organisation et la planification du futur”.

Conclusion

La musique et l’éducation sont des partenaires puissants dans le développement holistique des enfants. Des preuves scientifiques de plus en plus nombreuses montrent que l’apprentissage musical peut améliorer les compétences cognitives, émotionnelles et sociales, contribuant ainsi à former des individus plus équilibres et plus compétents. Il est essentiel que les systèmes éducatifs reconnaissent l’importance de l’éducation musicale et la soutiennent pour le bien-être des générations futures

Références

https://www.lepoint.fr
https://thomann.de/blog/fr

ÉDITEUR / ÉDITRICE

Tagged