Haiti, entre procédure d’authentification des diplômes et responsabilités des universités

LE SCIENTIFIQUE

L’usurpation de titres universitaires et l’usage de faux diplômes représentent un phénomène très répandu dans le monde. À cet effet, il existe beaucoup de faux diplômes et diplômes frauduleux qui circulent dans le monde professionnel et de l’enseignement supérieur. Ainsi, la reconnaissance d’un faux diplôme et de l’usurpation d’un titre académique est extrêmement important pour valoriser les qualifications et les compétences, d’une part, et pour punir les usagers du faux, les usurpateurs de titres universitaires et les complices de tels actes, d’autre part. Face à ce phénomène, les institutions nationales comme internationales exigent l’authenticité et la validité des diplômes universitaires de premier cycle (baccalauréat ou licence), de deuxième cycle (DESS, DES, maîtrise) et de troisième cycle (doctorat). Comme d’autres pays, Haïti, pour sa part, privilégiait depuis des années plusieurs stratégies d’authentification et de validation des diplômes universitaires. Toutefois, sous tutelle du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), la Direction de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (DESRS) administrée par Jean Judson JOSEPH (Ph.D) tire la sonnette d’alarme et établit une nouvelle procédure institutionnelle d’authentification beaucoup plus crédible et efficace. Dans la section suivante, on décrit la procédure d’authentification des diplômes issus des Institutions d’Enseignement Supérieur (IES) eu égard aux nouvelles directives de la DESRS.

Organe haïtien compétent d’authentification des diplômes originaux de l’enseignement supérieur

En Haïti, l’organe compétent d’authentification des diplômes issus des institutions d’enseignement supérieur demeure la Direction de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (DESRS) émanée du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP). Entre autres, le Ministère des Affaires Étrangères et ses consuls jouent un autre rôle déterminant dans l’authentification des diplômes haïtiens suite à la première authentication de la DESRS. Par ailleurs, les copies des diplômes et relevés des notes peuvent être authentifiés par des notaires publics reconnus.

Nouvelle procédure d’authentification des diplômes originaux émis par les institutions d’enseignement supérieur d’Haïti

Suite à la circulaire de la Direction de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (DESRS) datée du 20 mai 2024, il existe une nouvelle procédure d’authentification des diplômes originaux émis par les institutions d’enseignement supérieur d’Haïti. En ce sens, la DESRS exige que ce soit les institutions d’enseignement supérieur haïtiennes qui remplissent cette procédure en lieu et place des étudiantes et étudiants. De ce fait, l’authentification des diplômes se fera suivant cette nouvelle procédure de la DESRS du MENFP :

  1. Les étudiants en font la demande auprès de leur institution d’enseignement supérieur d’attache (université) ;
  2. Les responsables de l’institution d’enseignement supérieur d’attache (université) des étudiants remplissent le formulaire de demande d’authentification avec une liste complète des étudiants (es) concernés (es) et se chargent de numériser le formulaire ainsi que les documents suivants : la copie des diplômes et les travaux de fin d’études pour l’obtention du grade inscrit sur chaque diplôme. Les documents susmentionnés doivent être acheminés par voie électronique à la DESRS à l’adresse suivante: desrs@menfp.gouv.ht ;
  3. Un message électronique invitera l’Institution à déposer au bureau de la DESRS les originaux des diplômes pour chaque étudiant (e) concerné (e).

complete scientific paper]

wp-1719345728656
Télécharger la circulaire [Download]

La Direction de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (DESRS) s’assure de la maîtrise de l’enseignement supérieur en Haïti. Elle s’occupe de la standardisation des programmes des institutions d’enseignement supérieur (IES), des niveaux de compétence des professeurs et des chercheurs, du financement de la recherche, de la validation des diplômes et du cursus.

Suivant cette circulaire de la Direction de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (DESRS), un système de numérisation complète et totale du processus suit la présente procédure. Selon la DESRS, cette disposition vise à écourter la première étape du processus de légalisation des diplômes et à lutter contre toute forme de corruption qui pourrait entacher ledit processus.

Auteur / autrice

  • Marc-Donald VINCENT

    Marc-Donald Vincent est spécialiste en gestion de projets. Il a obtenu une licence en sciences agricoles de l'Université Chrétienne du Nord d’Haïti (UCNH) en 2016, un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en gestion des projets d'architecture et d'aménagement en 2020 et une maîtrise (M.Sc.A) en gestion de projets en 2021 de l'Institut des Sciences, desTechnologies et des Études Avancées d'Haïti (ISTEAH). Après son stage de recherche au Laboratoire de recherche en réseautique et informatique mobile (LARIM) de Polytechnique Montréal, il poursuit sa recherche doctorale en sciences de la gestion en Haïti à l'ISTEAH. Sa thèse doctorale porte sur les facteurs de succès et de sous-performance des projets publics mis en œuvre dans les pays à revenu faible et intermédiaire, cas d'Haïti. Aussi, Marc-Donald Vincent est président du Centre de Recherche Intégrée et Scientifique d’Haïti (CRISH) et du journal Le Scientifique promouvant la recherche scientifique en Haïti.

    Voir toutes les publications
Tagged