Samuel Pierre : Lauréat de la prestigieuse médaille Julian C. Smith de l’ICI

Le Scientifique

Depuis 1940, l’Institut Canadien des Ingénieurs (ICI), dont l’une de ses missions consiste à défendre les valeurs et les avantages de l’excellence en ingénierie, attribue chaque année la Médaille Julian C. Smith à une ou deux grande.s personnalité.s ayant des réalisations notables dans le champ de l’ingénierie au Canada. Cette année, c’est aux professeurs Samuel Pierre de Polytechnique Montréal et Richard J. Bathurst du Collège militaire royal du Canada que se voient attribuer cette prestigieuse médaille en vue de souligner leurs remarquables contributions en ingénierie servant au développement du Canada. C’est ce 20 avril 2024 à l’Hôtel Hilton Lac-Leamy à Gatineau/Ottawa qu’ils viennent de recevoir cette précieuse distinction lors d’un splendide gala organisé par l’Institut Canadien des Ingénieurs. Samuel Pierre, éminent ingénieur et professeur de réputation internationale, est le sixième professeur de Polytechnique Montréal (première école d’ingénierie francophone d’Amérique) à recevoir cette distinction depuis sa première remise en 1940.

« C’est avec beaucoup d’humilité que je reçois cette distinction qui souligne ma contribution au développement du Canada. Cela entretient ma motivation à poursuivre avec la même détermination mon combat pour un monde meilleur, au-delà des frontières géographiques qui ne font que circonscrire et limiter notre humanité » soutient le Professeur Samuel Pierre.

Depuis plus de trente ans, l’éminent ingénieur Samuel Pierre, Professeur titulaire au département de génie informatique et génie logiciel (GIGL) à Polytechnique Montréal, ne cesse de contribuer au développement de la profession d’ingénieur à l’échelle de la planète par son enseignement de qualité et son leadership éclairé dans des postes de haute direction. Son grand succès est surtout traduit par sa motivation dans la recherche de solutions innovantes à des problèmes extrêmement complexes auxquels la communauté fait face dans son ensemble. Il est souvent considéré comme un véritable pilier dans ses domaines d’expertise énumérés ci-bas :

  • Les réseaux de télécommunications ;
  • Les télécommunications mobiles et personnelles ;
  • La cybersécurité ;
  • L’Intelligence artificielle ;
  • La technologie de l’information ;
  • Les systèmes et réseaux multimédias ;
  • L’optimisation.

Outre sa fonction de Professeur titulaire à Polytechnique Montréal, le brillantissime Samuel Pierre est Directeur et Fondateur du Laboratoire de Recherche en Réseautique et Informatique Mobile (LARIM) où il reçoit en recherche chaque année un nombre impressionnant d’étudiants venant quasiment des cinq continents.

Le Professeur Samuel Pierre, véritable cador en génie informatique et génie logiciel, est aussi Président de l’Institut des Sciences, des Technologies et des Études Avancées d’Haïti (ISTEAH), la première université de formation doctorale accréditée en Haïti qui, sans tambour ni trompette, révolutionne l’enseignement supérieur en Haïti depuis plus de dix ans. C’est en janvier 2010, quelques jours après le tremblement de terre meurtrier qui avait ravagé Port-au-Prince et ses environs que le Professeur avait créé le Groupe de Réflexion et d’Action pour une Haïti Nouvelle (GRAHN) qui allait plus tard accoucher en 2013 l’Institut des Sciences, des Technologies et des Études Avancées d’Haïti (ISTEAH).

Le Professeur Samuel Pierre est reconnu comme un visionnaire, un bâtisseur, un rare patriote qui s’engage résolument et avec désintéressement dans la cause d’Haïti, son pays d’origine. Il mène une lutte acharnée au quotidien pour une Haïti nouvelle, meilleure et plus juste au profit des haïtiens.

Le Professeur Samuel Pierre est aussi considéré comme une source d’inspiration pour tout citoyen qui vise la réussite, le progrès dans la dignité et dans la loyauté. Il est un modèle exceptionnel pour la communauté haïtienne au Canada, en particulier au Québec.

Biographie non exhaustive de Samuel Pierre

Un simple article de presse ne saurait suffire pour présenter la biographie du Professeur Samuel Pierre, ce génie venu d’Haïti qui a raflé un nombre impressionnant de prix et de distinctions au Canada. Toutefois nous présentons le minimum de ce que nous pouvons recueillir de ce grand savant.

Le Professeur Samuel Pierre a pris naissance en Haïti en 1955. Il a fait ses études primaires et secondaires au Petit Séminaire Collège Saint Martial (PSCSM) à Port-au-Prince. Ensuite il a intégré deux entités de l’Université d’État d’Haïti (UEH) pour entamer ses études universitaires. Il s’agit de la Faculté des Sciences (FDS) pour ses études en génie civil et la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE) pour ses études en sciences économiques. Quelques années plus tard, le jeune Samuel Pierre a dû quitter Haïti pour s’installer au Canada.
La suite de la bibliographie du Professeur Samuel Pierre est tirée du site de LARIM.

Le Professeur Samuel Pierre a obtenu un baccalauréat en génie civil de l’École Polytechnique de Montréal en 1981, un deuxième baccalauréat (1984) et une maîtrise (1985) en mathématiques-informatique de l’Université du Québec à Montréal, une deuxième maîtrise en sciences économiques de l’Université de Montréal en 1987, et un doctorat en génie électrique de Polytechnique Montréal en 1991. De 2002 à 2014, il a été titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Ericsson en systèmes réseautiques mobiles de prochaines générations. Avant son entrée comme professeur à Polytechnique Montréal, il a enseigné à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), à la Télé-université du Québec, à l’Université Paris-7, et à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse. Au cours des 30 dernières années, il a supervisé jusqu’à la diplomation les travaux de recherche (mémoires et thèses) de plus de 160 étudiants aux études supérieures, dont 40 thèses de doctorat.

Le Professeur Samuel Pierre a à son actif plus de 550 publications scientifiques : 10 livres, 18 ouvrages collectifs, 30 chapitres de livres, et plus de 450 autres publications scientifiques incluant notamment des articles de revue et des communications dans des conférences. Il a été membre du Comité des doctorats Honoris Causa et du Comité de l’Éméritat de l’École Polytechnique de Montréal, du Comité de sélection du Programme des subventions stratégiques Technologie de l’information et de la communication du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada. Il a été aussi évaluateur externe pour l’Ontario Research Fund – Research Excellence program, pour le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique, Division des mathématiques, sciences naturelles et de l’ingénieur, et pour le Qatar Foundation for Education, Science and Community Development.

Samuel Pierre, professeur titulaire au département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal, est un expert de réputation internationale, qui œuvre depuis plus de 30 ans dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Ses prestations professionnelles couvrent plus spécifiquement les champs suivants : planification de réseaux de télécommunications avec et sans fil, réseautique et informatique mobile, systèmes informatiques répartis sur Internet, formation à distance, e-Learning, technologies d’apprentissage. Il a effectué plusieurs contrats de Recherche et Développement et de consultation pour diverses entreprises et institutions situées au Canada ou à l’étranger, parmi lesquelles Bell-Canada, Ericsson, Harris, Hydro-Québec, la Caisse de dépôt et placement du Québec, la Ville de Montréal, Conatel, Téléco, la Banque de la République d’Haïti (BRH) ainsi que plusieurs ministères et organismes de l’État. Pendant 5 ans, il a agi comme expert pour l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en France. Au cours des 30 dernières années, il a dirigé ou participé à des projets qui totalisent plus de 32 millions de dollars. Dr. Pierre est aussi membre de plusieurs conseils d’administration et de conseils scientifiques.  Il est, entre autres, co-fondateur et président de GRAHN-Monde et de l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH). Il est aussi le président et chef de la direction de la firme montréalaise Le Groupe GÉNINOV.

Distinctions attribuées à Samuel PIERRE

Samuel Pierre a reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière. Mentionnons quelques-unes :

  1. Lauréat de la Médaille Julian C. Smith de l’Institut Canadien des Ingénieurs (2024) pour ses « réalisations notables dans le champ de l’ingénierie au Canada ».
  2. Lauréat du prix J.M. Ham d’éducateur en génie exceptionnel (IEEE, 2023) pour ses contributions exceptionnelles à la formation de la prochaine génération de scientifiques et d’ingénieurs dans les domaines de l’informatique mobile, des réseaux et de l’apprentissage en ligne. Rappelons que ce prix récompense des ingénieurs canadiens exceptionnels pour leurs contributions exemplaires à la profession d’ingénieur.
  3. Distinction honneur et mérite décernéee par l’Autorité de Gestion du Parc (AGP, 2022) pour la contribution de Samuel PIERRE dans le développement durable d’Haïti et pour avoir implanté la Cité du savoir & ISTEAH à proximité du plus important Patrimoine culturel d’Haïti et particulièrement à Milot ; 
  4. Officier de l’Ordre national du Québec (juin 2022) ;
  5. Officier de l’Ordre de Montréal, Canada en mai 2022 ;
  6. Prix Médaille d’or d’Ingénieurs Canada, pour reconnaître les réalisations exceptionnelles d’un.e ingénieur.e qui, par son travail et ses services, a amélioré la qualité de vie des Canadiens et d’autres personnes dans le monde (2021) ;
  7. Fellow d’Ingénieurs Canada (FIC), pour reconnaître la contribution remarquable à la profession d’ingénieur au Canada (2021) ;
  8. Grand prix d’excellence professionnelle de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), pour reconnaître l’excellence de la pratique professionnelle d’une personne sur la base des valeurs fondamentales de la profession d’ingénieur.e. et souligner la carrière exceptionnelle d’un.e ingénieur.e en considérant ses réalisations et son attitude professionnelle (2020) ;
  9. Prix Méritas du meilleur professeur de Génie informatique à Polytechnique Montréal (2020) ;
  10. Prix El Fassi (2017) pour souligner l’action d’une personne qui a exercé une influence importante par la qualité de son expertise et le caractère innovant de ses réalisations à l’échelle internationale dans les domaines de la recherche, de la formation, du développement et de la coopération internationale, de la gouvernance et/ou du transfert de connaissances ou de compétences ;
  11. Doctorat honoris causa (D.h.c.) de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), (2016) ;
  12. Doctorat honoris causa de l’Université du Québec sous l’égide de l’UQTR (2013) ;
  13. Médaille du jubilé de diamant de la Reine Élizabeth II d’Angleterre (2012) ;
  14. Membre de l’Ordre du Canada (2011), l’une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles du pays, pour sa contribution dans le domaine des réseaux de communications câblés et sans fil, et pour son engagement bénévole au sein de la communauté haïtienne au Québec ;
  15. Dans le cadre des célébrations du 40e anniversaire de l’UQÀM, nommé Ambassadeur de l’UQÀM (2010), distinction qui lui est décernée pour souligner entre autres son parcours exceptionnel ;
  16. Chevalier de l’Ordre national du Québec (2009), “la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec” (Vidéo du Chevalier de l’Ordre national du Québec) ;
  17. Honoré par le Mouvement des Caisses Desjardins comme un acteur-clé de la diversité (2008) ;
  18. Membre de l’Académie canadienne du génie (2008), où siège moins de 1 % des ingénieurs canadiens ;
  19. Prix d’excellence en enseignement et en formation de Polytechnique Montréal (2005) ;
  20. Prix de l’Association canadienne de télécommunications sans-fil (ACTS), en reconnaissance de son partenariat avec l’industrie du Sans-fil (2003) ;
  21. Fellow de l’Institut Canadien des Ingénieurs (2003), où siège moins de 1 % des ingénieurs canadiens ;
  22. Prix Poly 1873 pour l’excellence en enseignement et en formation (2001) ;
  23. Prix Sligos de la meilleure communication de recherche aux Neuvièmes journées internationales sur les systèmes experts et leurs applications tenues en France (1989).

Auteur / autrice

Tagged