MSPP : Nouveaux permis d’exercer pour les professionnels de la santé

BLOG

 

Depuis des années, des institutions nationales et internationales critiquent la licence peu authentique émise par la Direction de Formation et Perfectionnement en Sciences de Santé (DFPSS) aux professionnels de la santé en Haïti. Face à cette situation, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a pris en date du 16 mai 2023 la mesure de mettre en circulation un nouveau permis d’exercer pour tous les professionnels de la santé désirant travailler en Haïti. Les professionnels qui sont obligatoirement sujets à l’obtention de ce permis sont les professionnels dentistes, sages-femmes, technologistes médicaux, pharmaciens, infirmières, infirmières praticiennes, médecins et médecins spécialistes. Le communiqué de presse du 16 mai 2023 et la circulaire du 16 mai 2023 rappellent que les détenteurs des anciens permis d’exercer connu sous le nom de licences disposent d’un délai allant jusqu’à janvier 2024 pour régulariser leur situation.

Le premier communiqué de presse porte à la connaissance du public en général, des associations socioprofessionnelles, des associations d’hôpitaux du pays, des compagnies d’assurance et des professionnelles en sciences de la santé en particulier, qu’à partir de la présente, qu’un nouveau modèle de Permis d’Exercer (Licence) est mis en circulation répondant à des normes de haute sécurité technologique. À ce sujet, les concernés sont les professionnels dentistes, sages-femmes, technologistes médicaux, pharmaciens, infirmières, infirmières praticiennes, médecins et médecins spécialistes. De ce fait, ils sont invités à s’enregistrer à la Direction de la Formation et de Perfectionnement en Sciences de la Santé (DFPSS) du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) pour l’obtention du nouveau document dont les modalités d’application sont publiées sur le site officiel du MSPP et au bureau de ladite direction. Pour rappel, les détenteurs des anciens Permis d’Exercer (Licence) disposent d’un délai allant jusqu’à Janvier 2024 pour régulariser leur situation.

Click here to display content from docs.google.com

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger 📥 [187.27 KB]

En ce sens, les professionnels dentistes, sages-femmes, technologistes médicaux, pharmaciens, infirmières, infirmières praticiennes, médecins et médecins spécialistes sont priés de passer à la DFPSS, ou au MSPP ou à la Direction régionale ou départementale pour remplir les procédures y relatives.

Modalités d’application pour avoir le nouveau permis d’exercer :

  • Copie en couleur du NIF et du NINU (obligatoire)
  • Copie de Diplome (obligatoire)
  • Copie du Certificat de Spécialisation (obligatoire)
  • Copie de l’ancienne licence ou certificat de service social (obligatoire pour les détenteurs) Attestation de réussite aux examens d’état
  • 2 photos d’identité
  • Recepisse de la DGI pour la légalisation par le service juridique
  • Chèque de Direction au nom du Ministère de la Santé Publique et de la Population (obligatoire) dont le montant varie selon la catégorie à laquelle le requérant appartient.

Frais à payer (chèque de direction)

  • Trois mille cinq cents gourdes (3,500.00 gdes) pour les infirmières et technologistes médicaux.
  • Cinq mille gourdes (5,000.00 gdes) pour les médecins les chirurgien-dentistes, les pharmaciens, les infirmieres praticiennes et les sage-femmes.
  • Sept mille gourdes (7,000.00 gdes) pour les médecins spécialistes.

Click here to display content from docs.google.com

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger 📥 [188.06 KB]

Les intéressés au nouveau permis d’exercer en santé doivent passer au ministère de la santé publique ou à la direction départementale de la santé (DSN) afin de remplir les procédures comme susmentionnées. Les professionnels de la santé habitant dans le Nord sont priés de se rendre à la DSN (Rue 18 boulevard).

ÉDITEUR / ÉDITRICE

Tagged