UPNCH : un modèle de gestion universitaire axé sur la relève en Haïti

BLOG

De par son cheminement, l’Université Publique du Nord au Cap-Haitien (UPNCH) se révèle un modèle de gestion axé sur la relève pour toutes les universités en Haïti tant publiques que privées. Alors que la préparation d’une relève est nécessaire à la survie de toute institution, depuis quelques années, l’UPNCH a passé de la parole aux actions, ce faisant un modèle pour de nombreuses universités tardant à emboîter le pas.

Qu’est-ce qui définit l’UPNCH ?

L’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien (UPNCH) est créée par décision du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) en date du 30 Juillet 2006. Elle est l’une des dix (10) entités du réseau des Universités Publiques Départementales (UPD), couramment appelées Universités Publiques en Régions (UPR). Elle a officiellement ouvert ses portes à Cap-Haïtien, le chef-lieu du département du Nord, le 8 octobre 2007. Elle se trouve particulièrement à Balan (Habitation Baudin).

D’après les informations disponibles sur le site de l’université, la création de l’UPNCH s’inscrit dans une dynamique de démocratisation et de décentralisation fonctionnelle de l’enseignement supérieur en Haïti. Cette démarche vise à répondre aux besoins des jeunes du département du Nord et des départements limitrophes désireux de faire leurs études universitaires sans quitter leur département. C’est l’un des plus importants centres de recherche et d’enseignement supérieur du département du Nord. La présence de ce centre universitaire au sein du département du Nord contribue à la structuration, la prospérité et au renforcement des institutions publiques et privées dudit département en leur fournissant des ressources humaines qualifiées. De même, la disponibilité et la proximité de l’UPNCH avec la population et de ce qu’elle offre comme formations, évitent à de nombreux jeunes d’aller à Port-au-Prince, de migrer vers la République dominicaine ou vers d’autres pays étrangers en vue de continuer leurs études au niveau universitaire.

A nos jours, l’UPNCH compte 282 enseignants et enseignants-chercheurs qui assurent des enseignements, des encadrements et des recherches. Toutefois, ils sont répartis en trois catégories :

  • enseignants à temps plein,
  • enseignants à temps partiel,
  • enseignants chargés de cours ou vacataires.

Les enseignants qui sont à temps plein ont une charge horaire importante en plus des activités scientifiques et administratives à accomplir. Hormis les cours et l’encadrement des étudiants, ceux qui sont à temps partiel apportent un soutien aux activités administratives, tandis que ceux qui sont des chargés de cours ou vacataires donnent uniquement des cours selon l’agenda de l’Université. Par ailleurs, l’UPNCH renferme un personnel de 183 membres assurant le fonctionnement administratif de ce centre universitaire. A date, elle réunit 2178 étudiants dont 1830 étudiants actifs au niveau de Licence, 173 étudiants actifs au niveau du programme de formations en cycle court et 175 étudiants au niveau des programmes de Master. Pour assurer son fonctionnement, l’UPNCH reçoit des allocations du MENFP.

Fonctionnement de l’UPNCH et programmes de formation

L’UPNCH fonctionne à partir du système LMD. Par contre, les formations qu’elle offre actuellement ne couvrent que le premier et le deuxième cycle universitaire (Licence et Maitrise). AU niveau du premier cycle universitaire (licence), l’UPNCH compte trois Facultés et des écoles qui offrent chacune des formations spécifiques.

  • Faculté des Sciences de l’Éducation avec en son sein quatre spécialités (Psychopédagogie, Administration Scolaire, Mathématiques/Physique, Histoire et Géographie) ;
  • Faculté des Sciences Administratives, Economiques et de Gouvernance locale qui regroupe trois filières (Administration des affaires, Économie, Gouvernance Locale) ;
  • Faculté des Sciences Agronomiques et Environnementales avec les deux options dont : Agro-Industrielle et Ingénierie Environnementale ;
  • École Supérieure de Tourisme et d’Hôtellerie et École de Santé Publique et de Médecine Tropicale qui offrent des formations au niveau de Licence en 4 ans et un Programme de formation en cycle court ayant en son sein plusieurs disciplines données sur une durée d’un à deux ans.

Au niveau du deuxième cycle universitaire (maitrise), voici les programmes d’études de l’UPNCH :

  • Master Économie et Gestion des Collectivités territoriales (MEGCT) ;
  • Master Sciences de l’Éducation, spécialité « accessibilité pédagogique et éducation inclusive (APEI) » ;
  • Master Sciences de l’Éducation, spécialité : Management, Direction et Gestion des Établissements Scolaires Publics (MSE/MDGESP).

Structures de recherche et de publication à l’UPNCH

En matière de recherche, l’UPNCH dispose d’une structure qui soit à même de permettre la mise en œuvre de la recherche et son évolution. Elle dispose déjà d’un Centre de recherche interdisciplinaire (CRI-UPNCH) avec plusieurs Unités de recherche regroupant des enseignants-chercheurs et chercheurs de domaines différents. Une revue scientifique intitulée « Parchemin Local » est en cours de structuration pour une première publication très prochainement. Les Presses universitaires de l’UPNCH pouvant permettre la publication des œuvres littéraires et scientifiques des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Université sont en chantier. L’ensemble de ces outils de recherches et de bien d’autres, a permis à notre communauté universitaire en général de participer aux débats sociétaux et d’apporter sa contribution dans la résolution, sur le long terme, des grands problèmes du pays.

Relève administrative de l’UPNCH

De par son fonctionnement et sa structure organisationnelle, l’Université Publique du Nord au Cap-Haitien (UPNCH) rentre dans une approche de gestion axée sur la relève lors que des étudiants-ressources sont disponibles. Ce mode de fonctionnement semble aider dans la survie de l’université et les résultats escomptés dans la coordination de l’UPNCH.

En ce qui concerne l’administration de l’UPNCH, le personnel de l’UPNCH est composé d’un Recteur, d’un Vice-recteur aux Affaires académiques, d’un Vice-Recteur à la recherche, d’un Secrétaire général, des Directeurs des programmes de Master, d’un Directeur administratif et financier, des Doyens des Facultés et Directeurs des Écoles, des Vice-doyens, des Coordonnateurs et Responsables des services, d’un Registraire, du Corps professoral, des Secrétaires des Facultés et Écoles et d’autres membres du corps administratif. Sauf pour les ressources rares, la majeure partie de ce personnel sont quasiment des anciens étudiants de l’UPNCH ayant une maitrise ou un doctorat. Cela témoigne de la relève de l’UPNCH au niveau administratif.

Les responsables de l’UPNCH

Eu égard à nos enquetes, le Rectorat, les Facultés, les Directions et les Services de l’UPNCH sont dirigés par une équipe très dynamique composée du Recteur, des deux Vice-Recteurs, des Doyens, des Directeurs, des Coordonnateurs/trices et d’autres cadres. Le site de l’UPNCH présenete un tableau des principaux responsables de l’Université.

Prénom et NOM FONCTION DANS L’UPNCH
Dr Joram VIXAMARRecteur
Dr Joël MICHELVice-Recteur aux Affaires académiques
Dr Franceau VALMERAVice-Recteur à la Recherche
Sadrack ORDENASecrétaire général
Kervens VALCINDirecteur du Master Economie et Gestion des Collectivités Territoriales
Jean-Luc FENELUSDoyen de la Faculté des Sciences Agronomiques et Environnementales
John ST-PREUXDoyen de la Faculté des Sciences de l’Education
Bell EUVREMONDDirecteur de l’Ecole Supérieure de Tourisme et d’Hôtellerie
Dr Chedly DELICEDirecteur de l’Ecole Supérieure de Santé publique et de Médecine tropicale
Fanfan ETIENNEDirecteur adjoint de l’Ecole Supérieure de Santé publique et de Médecine tropicale
Adeleine SAINTILMONDCoordonnatrice des programmes de formation en cycle court
Fonteskony JOSEPHDoyen a.i de la Faculté des Sciences Agronomiques et Environnementales
Alvain SYLVESTREVice-Doyen de la Faculté des Sciences Agronomiques et Environnementales
Dr Kely BASTIENDirecteur de Coopération et des Relations internationales
Luxon RENELUSDirecteur de Stage et de Placement
Julien STANISRegistraire
Patrick N. SAINTILLUSDirecteur du Service Qualité
Hermide GABRIELCheffe de Service
Bricely DAVILMARCoordonnateur de la BU centrale
Matingly JOSEPHCoordonnateur du service de reproduction et de documentation
Judeline PIERRECoordonnatrice du service d’infirmerie
Emmanuel VERTILAIREDirecteur administratif et financier
Jodelin EDMONDDirecteur du Budget
Renald PIERREComptable en Chef
Marc-Donald VINCENT
Marc-Donald Vincent est spécialiste en gestion de projets. Il a obtenu une licence en sciences agricoles de l'Université Chrétienne du Nord d’Haïti (UCNH) en 2016, un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en gestion des projets d'architecture et d'aménagement en 2020 et une maîtrise (M.Sc.A) en gestion de projets en 2021 de l'Institut des Sciences, desTechnologies et des Études Avancées d'Haïti (ISTEAH). Après son stage de recherche au Laboratoire de recherche en réseautique et informatique mobile (LARIM) de Polytechnique Montréal, il poursuit sa recherche doctorale en sciences de la gestion en Haïti à l'ISTEAH. Sa thèse doctorale porte sur les facteurs de succès et de sous-performance des projets publics mis en œuvre dans les pays à revenu faible et intermédiaire, cas d'Haïti. Aussi, Marc-Donald Vincent est président du Centre de Recherche Intégrée et Scientifique d’Haïti (CRISH) et du journal Le Scientifique promouvant la recherche scientifique en Haïti.
https://www.lescientifique.org