Le grand remplacement des élites progressistes de la Rép. dominicaine par l’élite rétrograde et répugnante venue d’Haiti

Actualités Amérique International National

Le grand remplacement des élites progressistes de la République dominicaine par l’élite rétrograde et répugnante venue d’Haiti.- Le préjugé de couleur ou le racisme est un piège pour les racistes, car il les empêche de voir la réalité, objectivement. La vraie menace pour la démocratie et le progrès en République dominicaine, c’est l’immigration massive des élites haïtiennes corrompues, habituées à capturer l’État, la Justice et l’Administration publique.

En République Dominicaine, la minorité fasciste et les ultra-nationalistes — qu’il ne faut pas confondre avec le gentil et solidaire peuple dominicain, parlent souvent d’invasion de leur pays par des haïtiens qui représentent une menace pour eux.

Mais, dans leur esprit coloriste, la menace est noire. Elle viendrait de pauvres immigrants haïtiens sans papier, des travailleurs sans défense, exclus de la société dominicaine. Car pour eux, les Haïtiens sont tous des négroïdes.

Pourtant, la vraie menace pour la république voisine, c’est l’invasion de “l’élite la plus répugnante”, souvent à peau claire, mais nihiliste, archaïque et rétrograde, qui a détruit Haïti avec ses monopoles économiques, la manipulation financière, la corruption, l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent, le crime organisé, le favoritisme, la capture de l’Etat et le financement de l’instabilité politique.

Aujourd’hui, ces démolisseurs d’État appliquent un plan visant à capturer l’État dominicain. Ils se rapprochent de ses représentants politiques et administratifs dans le but de reproduire leurs pratiques néo-féodales en République Dominicaine.

Ces gens ne cachent pas leur accointance avec des dirigeants dominicains. L’un d’entre eux, le dénommé Dimitri Vorbe – ainsi connu, l’oligarque qui s’est enrichi dans la privatisation contestée de l’électricité en Haïti, ne manque pas de vanter ses accointances avec des officiels dominicains dont Luis Abinader. Il le dit sans ambages dans ses videos sur Facebook Live.

Alors, entre ces pauvres immigrants haïtiens qui n’ont aucun droit en République Dominicaine, même pas celui d’ouvrir un compte en banque et ces oligarques haïtiens qui accumulent tous les droits jusqu’au droit d’influence politique, lequel des deux représente une menace pour l’avenir démocratique, la modernité et la prospérité de la République Dominicaine?

Le monde entier admire efforts de la société civile dominicaine contre la corruption. Je garde dans mon esprit la couleur verte des banderoles de citoyennes et citoyens dominicains lors des manifestations contre la corruption. En ce sens, la société civile dominicaine doit se montrer vigilante et demander : comment des criminels impliqués dans l’assassinat du Président haitien Jovenel Moise ont pu se réfugier si facilement dans leur pays, avec de forte somme d’argent liquide et des pièces d’identité dominicaines sous de faux noms?

L’influence des oligarques corrompus venus d’Haiti, ceux que le président Clinton appelle “l’élite la plus répugnante de l’Amérique” est manifeste et représente la vraie menace pour l’avenir de la République Dominicaine.

Facebook Comments Box
Print Friendly, PDF & Email

À PROPOS DE L'AUTEUR ET/OU LE SCIENTIFIQUE

Tagged
Cyrus Sibert
Cyrus Sibert est journaliste enquêteur. Il fait ses débuts au Cap-Haitien, Haiti. WhatsApp : +509-3686-9669 reseaucitadelle@yahoo.fr Suivez nous sur : https://twitter.com/reseaucitadelle https://www.facebook.com/reseaucitadelle https://www.facebook.com/LeRecitHaiti/ https://reseaucitadelle.blogspot.com/
https://lescientifique.org/