Contribution de la diaspora haïtienne au développement durable d’Haïti

Article scientifique ARTICLES Revue Internationale du Combitisme (RIC) REVUES
Télécharger l’article [Download the paper]

Résumé

Depuis plusieurs décennies, des chercheurs se sont intéressés pour explorer les impacts des réalisations gouvernementales et de la contribution de la diaspora. En Haïti, les questionnements se sont beaucoup plus soulevés sur l’importance de la contribution de la diaspora par rapport aux actions gouvernementales. Car, vivant sous le seuil de la pauvreté, une bonne partie de la population haïtienne est tributaire de l’entraide de la diaspora haïtienne. Cette entraide, beaucoup plus familiale et communautaire, se manifeste dans plusieurs secteurs, notamment dans la survie socioéconomique des membres de ménages haïtiens et dans la mise en œuvre de divers projets communautaires, sociaux, individuels, familiaux, etc. Parallèlement, l’État haïtien fait de la diaspora haïtienne une ressource financière avec l’imposition d’une taxe à la source pour tout transfert international effectué à destination d’Haïti. Néanmoins, la diaspora haïtienne intervient dans plusieurs champs d’activité pouvant aider au développement. À cet effet, cet article essaie d’appréhender la contribution de la diaspora haïtienne au développement durable d’Haïti. 

Mots-clés : Développement durable, Diaspora haïtienne, État haïtien, Investissement.

Abstract

For several decades, researchers have been interested in exploring the impacts of government achievements and the contribution of the diaspora. In Haiti, questions have been raised much more about the importance of the contribution of the diaspora in relation to government actions. Because, living below the poverty line, a good part of the Haitian population is dependent on the mutual aid of the Haitian diaspora. This mutual aid, much more familial and community-based, is manifested in several sectors, notably in the socio-economic survival of members of Haitian households and in the implementation of various community, social, individual, family projects, etc. At the same time, the Haitian state makes the Haitian diaspora a financial resource with the imposition of a tax at source for any international transfer made to Haiti. Nevertheless, the Haitian diaspora is involved in several fields of activity that can help development. To this end, this article attempts to understand the contribution of the Haitian diaspora to the sustainable development of Haiti.

Keywords: Haitian diaspora, Haitian state, Investment, Sustainable development.

Rezime

Pandan plizyè deseni, chèchè yo te enterese nan chèche enpak reyalizasyon gouvènman yo ak kontribisyon dyaspora yo. Ann Ayti, kesyon yo te poze pi plis sou enpòtans kontribisyon dyaspora yo pa rapò reyalizasyon gouvènman yo. Paske yon bon pati nan popilasyon aysyen k ap viv nan povrete feròs nan peyi a depann de solidarite dyaspora aysyen an. Solidarite sa a ki pi plis sanble ak yon solidarite familyal ak kominotè manifeste nan plizyè sektè, sitou pou pèmèt manm fanmi ayisyen yo bat dlo pou yo fè bè. Epi li ede nan egzekisyon divès pwojè kominotè, sosyal, endividyèl, nan fanmi, elatriye. An menm tan, Leta ayisyen fè dyaspora ayisyen an devni yon resous finansye ak enpozisyon yon taks sou nenpòt transfè entènasyonal ki fèt pou yon moun oubyen yon patikilye ki ann Ayti. Men, dyaspora aysyen an enplike yo nan plizyè domèn aktivite ki ka ede devlopman peyi a. Nan sans sa, atik sa a eseye konprann kontribisyon dyaspora ayisyen an nan devlopman dirab Ayti.

Mo kle : Devlopman dirab, Dyaspora ayisyen, Envestisman, Leta ayisyen.

Article scientifique complet [complete scientific paper]

Contribution-de-la-diaspora-haitienne-au-developpement-durable-dHaiti
Télécharger l’article [Download the paper]

Citer [APA, quote] :

Vincent, M. D. (2024). Contribution de la diaspora haïtienne au développement durable d’Haïti. Revue Internationale du Combitisme, 1(1), 1-11. Consulté sur https://www.lescientifique.org/ricvolume1numero1 

Références 

ACP. (2013). Si proches et si lointaines : Les diasporas haïtiennes aux Caraïbes. OIM.

Akanle, O., & Ola-Lawson, D. O. (2022). Diaspora networks and investments in Nigeria. Journal of Asian and African Studies, 57(7), 1310-1324.

Anderson, M. (2015). A rising share of the US Black population is foreign born. Pew Research Center.

Banque de la République d’Haïti. (BRH, 2020). Rapport mensuel des frais perçus sur les transferts privés internationaux versés au compte du trésor public. BRH : Port-au-Prince.

Banque Mondiale. (2022). Haïti. Consulté sur le Portail Data Commons. Bordes-Benayoun, C. (2002). Les diasporas, dispersion spatiale, expérience sociale. Autrepart, 22, 23-36. https://doi.org/10.3917/autr.022.0023

CNUCED. (2011). Optimisation de la contribution au développement des envois de fonds. Nations Unies : Genève.

Dilip, R. (s.d.). Les transferts d’argent des migrants

Donna, B. & Florina, P. (2019). Les envois de fonds des travailleurs migrants sont la principale source de financement extérieur des pays à revenu faible et intermédiaire (excepté en Chine). Banque mondiale. Tiré du https://blogs.worldbank.org/fr/opendata/les-envois-de-fonds-des-travailleurs-migrants-vers-leur-pays-dorigine-sont-la-principale.

Đukić, M., & Bodroža, D. (2022). Diaspora contribution to the economic development of the republic of Serbia: Remittances and investments.

Hollenbach, P., Thurairajah, T., & Subramaniam, J. (2021). Gift of a temple: socio-economic and cultural changes around diasporic engagement in Jaffna Peninsula, Sri Lanka. Contemporary South Asia, 29(2), 123-146.

Hugues, S. & Bénédique, P. (2015). La diaspora : un levier pour le développement du tourisme en Haïti. Monde du tourisme. Tiré le 12 Janvier 2020 du : http://journals.openedition.org/tourisme/990.

Nancy, L-G. & Marisa, G-L. (2017). Les villes haïtiennes : des actions pour aujourd’hui avec un regard sur demain. Banque mondiale : Washington.

Pew Research Center. (2019). International migrants by country. Global Attitudes & Trends. Tiré le 14 Janvier 2020 du https://www.pewresearch.org/global/interactives/international-migrants-by-country/

Pierre, A. (2014). Migration haïtienne : état des lieux sur une problématique. Port-au-Prince.

Pierre, S., Dupénor, J., Kernizan, R., Vincent, M. D., Dauphin-Pierre, S., & Pierre, J. (2023). Analysis of an Entrepreneurial Ecosystem in Northern Haiti to Stimulate Innovation and Reduce Poverty. The Journal of Entrepreneurship, 32(2), S117-S141. https://doi.org/10.1177/09713557231201181

Population Data. (2019). Haïti. Tiré le 14 Janvier 2020 du https://www.populationdata.net/pays/haiti/

Rocher, E., & Pelletier, A. (2008). Les transferts de revenus des migrants: quel impact sur le développement économique et financier des pays d’Afrique subsaharienne. Bulletin de la Banque de France, 173, 27-38.

Saidane, A. (2021). Impact des transferts de fonds des migrants sur la croissance économique et la réduction de la pauvreté dans les pays d’origine (Doctoral dissertation, Université de Perpignan).

Auteur / autrice

  • Marc-Donald VINCENT

    Marc-Donald Vincent est spécialiste en gestion de projets. Il a obtenu une licence en sciences agricoles de l'Université Chrétienne du Nord d’Haïti (UCNH) en 2016, un diplôme d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S.) en gestion des projets d'architecture et d'aménagement en 2020 et une maîtrise (M.Sc.A) en gestion de projets en 2021 de l'Institut des Sciences, desTechnologies et des Études Avancées d'Haïti (ISTEAH). Après son stage de recherche au Laboratoire de recherche en réseautique et informatique mobile (LARIM) de Polytechnique Montréal, il poursuit sa recherche doctorale en sciences de la gestion en Haïti à l'ISTEAH. Sa thèse doctorale porte sur les facteurs de succès et de sous-performance des projets publics mis en œuvre dans les pays à revenu faible et intermédiaire, cas d'Haïti. Aussi, Marc-Donald Vincent est président du Centre de Recherche Intégrée et Scientifique d’Haïti (CRISH) et du journal Le Scientifique promouvant la recherche scientifique en Haïti.

    Voir toutes les publications
Tagged