Affaissement des seins : importance du soutien-gorge

Le Scientifique

De nos jours, ne pas porter de soutiens-gorges est une grande mode pour beaucoup de filles et de femmes. Car, de nombreuses femmes remettent en question le port de soutiens-gorges qu’elles positionnent sous l’angle du respect des normes sociales et esthétiques. Toutefois, si cette mode expose la partie épicurienne des seins, certaines filles et femmes s’adhèrent à cette pratique sans connaitre le fondement de leur décision. Car, selon une recherche de l’IFOP, 44 % des femmes sont déjà sorties sans soutien-gorge tandisqu’une femme sur 6 de moins de 25 ans n’en porterait pas du tout (Régnier, 2022). Dans cette dynamique, les sections suivantes exposent la problématique de l’affaissement des seins puis analyse l’importance du port ou non de soutien-gorge.

Dans les sciences médicales, l’affaissement des seins est beaucoup plus connu sous le nom de ptose mammaire (Le Clerre, 2022). À cet effet, il le décrit comme le principal signe de vieillissement des seins. La ptose mammaire définit une poitrine tombante (Docteur Sarfati, 2020). Ainsi, le décolleté se vide, le volume des seins est moins rebondi et l’aréole est décentrée et de plus en plus attirée vers le bas.

Si la position normale d’un sein implique que le mamelon se situe au-dessus du niveau du sillon sous-mammaire (le pli sous le sein), le niveau de l’affaissement des seins n’est pas équilatéral pour toutes les femmes. De ce fait, il existe trois (3) degrés d’affaissement des seins :

  • La ptôse légère (degré 1) :
  • La ptôse modérée (degré 2) :
  • La ptose sévère (degré 3) :

Causes de l’affaissement des seins ou de la ptôse mammaire

Alors que l’affaissement des seins peut être retrouvé chez des jeunes femmes et filles, il peut aussi se développer progressivement au fil des ans et apparaître à un âge plus avancé. Selon Docteur Sarfati (2020), plusieurs facteurs de risque en peuvent à l’origine :

  • Le vieillissement, responsable du relâchement naturel des tissus ;
  • La grossesse, qui provoque des modifications de volume de la poitrine ;
  • L’allaitement, qui peut majorer le degré de ptôse mammaire ;
  • La perte de poids, qui engendre une fonte graisseuse qui peut « vider » le décolleté.

Pourquoi est-il important de porter un soutien-gorge ?

Le soutien-gorge n’est pas sans importance. Car, sa finalité consiste à soutenir, galber et envelopper les seins à l’aide de matières techniques et structurantes. D’après Hunkemoller (S.d), un bon soutien-gorge offre un soutien à la poitrine et aux épaules de la femme et peut ainsi prévenir des problèmes physiques, comme les douleurs du cou et du dos. Toutefois, ils estiment qu’un soutien-gorge peut procurer plus de confiance en soi et du confort.

D’un point de vue médical (Playtex, S.d.), un soutien-gorge peut avoir des effets nocifs sur la santé des femmes dans le cas où :

  • elles portent la mauvaise taille de soutien-gorge. Ce cas est très fréquent ;
  • la matière des sous-vêtements est de mauvaise qualité ;
  • elles dorment avec le soutien-gorge.

Entre autres, des sénologues et spécialistes de la santé déconseillent de dormir avec un soutien-gorge pour améliorer son confort et pour protéger sa santé. Car, le port du soutien-gorge pendant le sommeil nuit à la circulation du sang et peut favoriser l’irritation de la peau. Par contre, les femmes ayant une lourde poitrine portent le soutien-gorge pour augmenter le confort de leurs seins.

Autres considérations

Contrairement à l’hypothèse du Dr Jean-Denis Rouillon faisant croire l’arrêt du port de soutien-gorge remonte le mamelon, raffermit les seins, estompent les vergetures et améliore la respiration et le confort (Chabalier, 2020), d’autres spécialistes et scientifiques comme Mathieu (2023) font plusieurs considérations sur les effets du port ou non de soutien-gorge. De ces considérations, retenons :

  • Le port du soutien-gorge ne favorise pas le développement du cancer du sein ;
  • Le port du soutien-gorge ne retarde pas l’affaissement de la poitrine ;
  • Ne pas porter du soutien-gorge peut raffermir les seins dépendamment des poitrines et d’autres facteurs comme la génétique, l’allaitement et le mode de vie. Toutefois, le port ou non de soutien-gorge n’est pas déterminant dans le raffermissement des seins.

Conclusion

Si le port du soutien-gorge génère quelques avantages chez les femmes, l’analyse de la littérature scientifique montre que plusieurs études ont été faites à travers les années (Raja, S.d.). Toutefois, aucune de ces études n’a démontré de façon fiable et crédible que le soutien-gorge aide à la santé ou nuit à la santé des femmes que ce soit concernant la santé corporelle, posturale et mammaire (Radio-Canada, 2020). En somme, il n’y a pas d’effets néfastes ni à porter ni à ne pas porter un soutien-gorge moyennant qu’il soit à la bonne taille et fabriqué dans une matière de qualité.

Références

Chabalier, A. (2020). Que se passe-t-il quand on arrête de porter des soutiens-gorge ? Consulté le 18 décembre 2023 sur Femme Actuelle.

Docteur Sarfati. (2020). Qu’est-ce qu’une ptôse mammaire ? quels signes ?. Consulté le 18 décembre 2023 sur Docteur Sarfati.

Hunkemoller. (S.d). 5 raisons en faveur du port du soutien-gorge! Consulté le 22 décembre 2023 sur Hunkemoller.

Le Clerre, N. (2022). Vieillissement du sein : peau, affaissement, quels signes ?. Consulté le 18 décembre 2023 sur Le Journal des Femmes Santé.

Mathieu, W. (2023). Le soutien-gorge est-il bon ou mauvais pour la santé? La réponse est simple… Consulté le 25 décembre 2023 sur La Libre.

Playtex. (S.d.). Le soutien-gorge est-il indispensable à notre quotidien ?. Consulté le 18 décembre 2023 sur Playtex.

Radio-Canada. (2020). Pourquoi porter un soutien-gorge ? Consulté le 18 décembre 2023 sur Radio-Canada.

Raja, N. (S d.). Polémique : faut-il arrêter de porter des soutiens-gorge ?. Consulté le 24 décembre 2023 sur Elle.

Régnier, M. (2022). Ne pas porter de soutien-gorge en été, bonne ou mauvaise idée ? Consulté le 25 décembre 2023 sur Doctissimo.

Auteur / autrice

Tagged