Le riz importé : un fléau sanitaire pour Haïti

Le Scientifique

Le commerce international du riz, principalement dominé par les importations massives en provenance des États-Unis d’Amérique, est devenu un fléau sanitaire pour Haïti, comme le révèle une étude récente de Koski-Karell et al. (2024) publiée dans le Journal of Agriculture, Food Systems, and Community Development. Cette recherche met en lumière une crise de santé publique préoccupante : la contamination du riz importé par des niveaux alarmants d’arsenic et de cadmium. Ces métaux lourds, présents dans les grains de riz, accroissent considérablement le risque de développer diverses maladies graves, notamment des types de cancers, des maladies cardiaques et le diabète.

Les résultats de l’étude révèlent que le riz importé des États-Unis présente des concentrations d’arsenic et de cadmium presque deux fois plus élevées que le riz cultivé localement en Haïti. Cette disparité soulève des questions éthiques sur la responsabilité des entreprises rizicoles internationales et la nécessité urgente de renforcer les réglementations en matière de sécurité alimentaire.

Cependant, les répercussions de cette crise ne se limitent pas à la santé publique. Elles s’étendent également à l’économie et à la souveraineté alimentaire du pays. Les importations massives de riz étranger submergent les marchés locaux, mettant en péril les moyens de subsistance des agriculteurs haïtiens. Cette dépendance excessive au riz importé compromet sérieusement la sécurité alimentaire du pays et sa capacité à garantir une alimentation adéquate à sa population. En conséquence, l’autonomie alimentaire et la résilience économique d’Haïti sont gravement menacées, sapant ainsi les fondements même de son développement durable.

Face à cette situation préoccupante, des mesures urgentes s’imposent. Il est impératif que les décideurs politiques haïtiens prennent des mesures pour soutenir les agriculteurs locaux et promouvoir une agriculture durable et diversifiée. De plus, des réglementations plus strictes et des contrôles de qualité sont nécessaires pour garantir la sécurité alimentaire de la population. Une sensibilisation accrue des consommateurs et un soutien aux produits locaux sont également essentiels pour encourager des habitudes alimentaires plus saines et durables.

En conclusion, cette étude met en lumière la nécessité urgente d’une action concertée pour remédier à la crise du riz importé en Haïti. Il est impératif de prendre des mesures à la fois au niveau national et international pour garantir la sécurité alimentaire et la santé publique en Haïti, en mettant l’accent sur la promotion de pratiques agricoles durables et la consommation de produits alimentaires locaux et sûrs. De plus, il est crucial d’engager un dialogue et une collaboration internationale pour soutenir le développement d’infrastructures et de capacités locales afin de renforcer les systèmes de contrôle de la qualité des aliments et de surveillance des risques pour la santé. Enfin, la sensibilisation et l’éducation des consommateurs haïtiens sur les risques associés à la consommation de riz importé et les avantages d’une alimentation locale et diversifiée sont essentielles pour favoriser des choix alimentaires plus éclairés et soutenir l’économie agricole nationale.

Références

Agency for Toxic Substances and Disease Registry. (2007). Toxicological profile for arsenic. U.S. Department of Health and Human Services. https://www.atsdr.cdc.gov/toxprofiles/tp2.pdf
Agency for Toxic Substances and Disease

Registry. (2012). Toxicological profile for cadmium. U.S. Department of Health and Human Services. https://www.atsdr.cdc.gov/toxprofiles/tp5.pdf

Boriss, H. (2006). Commodity profile: Rice. Agricultural Issues Center, University of California. https://cail.ucdavis.edu/wp-content/uploads/2019/01/agmr-profile-Rice-2006.pdf

Koski-Karell, V., Monprevil, R. J., Schell, J., Sampson, N., Charles, S., & Goodrich, J. M. (2024). Exposure to the global rice trade: A comparative study of arsenic and cadmium in rice consumed in Haiti. Journal of Agriculture, Food Systems, and Community Development. Advance online publication. https://doi.org/10.5304/jafscd.2024.132.002

Auteur / autrice

  • Berns Mitchell André

    Berns Mitchell André, né le 28 août 2000, est un étudiant finissant passionné qui poursuit actuellement des études à l'Université Adventiste d'Haïti. En plus de son engagement dans des études en théologie, il a également choisi de se spécialiser dans le domaine de l'éducation. Mitchell, fils aîné d'Ernst André, un pasteur Adventiste respecté, et de sa mère, qui travaille dans le domaine de l’éducation, a grandi au sein d'une famille dévouée à la foi adventiste. Cette expérience familiale a profondément influencé sa décision de se plonger dans les enseignements religieux ainsi que dans le domaine de l'éducation. Inspiré par son père pasteur et encouragé par sa mère, il a développé une solide compréhension des valeurs adventistes et de l'importance de l'éducation pour la communauté.

    Voir toutes les publications
Tagged