Étude de l’adaptabilité du système de riziculture intensive (SRI) à Grison-Garde, commune de l’Acul du Nord avec de nouvelles techniques de fertilisation azotée (UDP et Urée) et de contrôle des mauvaises herbes

ARTICLES Mémoire de licence

Résumé

Cette étude de l’adaptabilité du système SRI avec de nouvelles techniques de fertilisation azotée avec l’UDP et de lutte contre les mauvaises herbes utilisant la bagasse de Canne-à-Sucre a été réalisée dans la localité de Grison Garde, Commune d’Acul du Nord. Elle vise à répondre aux problèmes récurrents que pose le SRI à grison-Garde notamment le désherbage et la fertilisation. L’essai a été conduit suivant un dispositif en Bloc Complètement Aléatoire (DBCA) sur un terrain d’une superficie de 36 000 mètres carrée. Les unités expérimentales ont été représentées par 24 parcelles de 150 mètres carrés en raison de 4 répétitions par traitement en quatre(4) blocs. Les 6 traitements de l’essai sont : l’urée 60-00-00, l’UDP, UDP Bagasse, Urée Bagasse et un témoin (contrôle). De ce fait, chaque parcelle de SRI est comparée au témoin (SRI simple ou contrôle. Donc les objectifs précités permettent de collecter des données à priori et à postériori à la récolte afin d’étudier les performances agronomiques et économiques du système. Les résultats obtenus montrent que le SRI peut être adopté dans la zone puisqu’il y a des différences significatives dans presque tous les paramètres étudiés. Le rendement calculé est supérieur avec l’application de l’Urée, soit de 3.11 T/ha par rapport aux autres traitements dont le rendement varie de 1.54 T/ha pour le contrôle à 2.65 T/ha pour l’UDP. Le rendement pour la bagasse/ UDP, Bagasse/ Urée et la bagasse est respectivement de 2.18 T/Ha, 2.56 T/Ha et 2.26 T/Ha. Pour les performances économiques un compte d’exploitation a été réalisé pour chaque traitement précité dans le but de justifier la quantité de charges et de recettes. Pour l’Urée (cf. Tableau. 4), pour l’UDP (cf. Tableau 5), pour l’Urée bagasse (Cf. tableau. 6), pour la Bagasse (cf. Tableau. 7), pour l’UDP bagasse (Cf. Tableau.8), pour le contrôle ou témoins (Cf. Tableau. 9). Cette étude ne tient pas compte des autres aspects contraignants du système de riziculture intensif au niveau de la zone de Beaujoin. De ce fait, elle laisse la place aux autres voulant aborder les autres aspects négligés.

Mots-clés : adaptabilité, système de riziculture intensive (SRI), fertilisation azotée et de contrôle des mauvaises herbes.

Abstract

This study of the adaptability of the SRI system with new nitrogen fertilization techniques with UDP and weed control using bagasse from Canne-à-Sucre, was carried out in the locality of Grison Garde, municipality of Acul du Nord. It aims to respond to the recurring problems posed by the SRI in Grisons Garde, in particular weeding and fertilization. The test was carried out using a Completely Random Block (DBCA) system on a plot of land with an area of ​​36,000 square meters. The experimental units were represented by 24 plots of 150 square meters due to 4 repetitions per treatment in four (4) blocks. The 6 treatments in the trial are: urea 60-00-00, UDP, UDP Bagasse, Urea Bagasse, Bagasse and a control (control). As a result, each plot of SRI is compared to the control (simple SRI or control. Therefore, the aforementioned objectives make it possible to collect data a priori and a posteriori at harvest in order to study the agronomic and economic performance of the system. The results obtained show that SRI can be adopted in the area since there are significant differences in almost all the parameters studied. The calculated yield is higher with the application of Urea, i.e. 3.11 T/ha compared to other treatments whose yield varies from 1.54 T/ha for control to 2.65 T/ha for UDP. The yield for bagasse/UDP, Bagasse/Urea and bagasse is respectively 2.18 T/Ha, 2.56 T/Ha and 2.26 T/Ha. For economic performance, an operating account was produced for each aforementioned treatment with the aim of justifying the quantity of costs and revenues. For Urea (see Table. 4), for UDP ( see Table 5), for Urea bagasse (See table 6), for Bagasse (see Painting. 7), for the bagasse UDP (Cf. Table. 8), for the control or witnesses (Cf. Table. 9). This study does not take into account other restrictive aspects of the intensive rice growing system in the Beaujoin zone. As a result, it leaves room for others wanting to address other neglected aspects.

Keywords: adaptability, system of intensive rice cultivation (SRI), nitrogen fertilization and weed control. 

Article scientifique complet [complete scientific paper]

wp-1697565467773
Télécharger l’article [Download the paper]

Citer [APA, quote] :

Dona, R. (2016). Étude de l’adaptabilité du système de riziculture intensive (SRI) à Grison-Garde, commune de l’Acul du Nord avec de nouvelles techniques de fertilisation azotée (UDP et Urée) et de contrôle des mauvaises herbes (la bagasse de canne-à-sucre) [travail de licence]. Limbé, Haïti : Université Chrétienne du Nord d’Haïti (UCNH). Consulté sur https://www.lescientifique.org/volume1numero11

Click here to display content from docs.google.com

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger ? [1.54 MB]

Références 

ANGLADETTE A. 1996 Techniques agricoles et tropicales. Le riz G.P. Maisonneuve et la rose, Paris 930 pages 

BERTRAND Talot, 2005 : Diagnostic des systèmes de cultures rizicole (Oryza sativa L) dans la vallée de l’Artibonite 

BID 2009. Programme d’intensification agricole de la vallée de l’Artibonite. Contribution à la relance agricole en Haïti. [Enligne], Disponible sur internet : http://www.iadb.org/fr/carriere/carrieres-a-la-bid,1165.html

CNSA 2012 : Rapport annuelle 

CNSA/SYFAAH, Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture/ Système de financement et d’assurance agricole en Haïti, 2012 : Etude de la filière du riz, P9 ;

COORDINATION NATIONALE DE LASE CURITE ALIMENTAIRE (CNSA) 2010. Bilan alimentaire. Port-au-Prince, Haïti. 15 p.

FAO. 1994. Annuaire de commerce. Collection FAO, statistiques, vol 48 # 127, 87-104p.

GRET/ FAMV, Manuel d’agronomie tropical, Appliquée en milieu paysan Haïtien, Ed Tardy Quercy, France, 2009, 490 pages 

JOSEPH E. 2012 : Etude comparative entre le système de riziculture traditionnel (SRT) et le système de Riziculture intensif (SRI) dans les communes de Dessalines (Marchand) et de petite Rivière de l’Artibonite 

LIVRE BLANC Céréales.Wg.Gembloux Agro-Bio-Tech et CRA-W Gembloux, Février, 2011 ;

MARCEL DURET, SOUMIS A ALTER PRESSE LE 8 AVRIL 2014 : Haïti-Production de riz importation autosuffisance, équilibrisme ou capitulation MARNDR Recensement générale de l’agriculture (RGA)

Synthèse Nationale des Résultats, (2008-2009) 

PATRICIO M. V. 2008. Situation du marché mondiale du riz, les nouvelles tendances et les perspectives.

Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (Cirad). 51p

RANDRIANARISONLARA BRASILISSE. (Sd). Ecole supérieure des sciences agronomiques département agriculture à Madagascar, Mémoire de sortie, (2006-2011), 45 pages 

USAID/IHSI, 2009, Plan développement d’Acul-du Nord, 143 Pages 

FÉLIX James, Juin 2013 Etude comparative entre le Système de Riziculture Traditionnel (SRT) et le Système de Riziculture Intensif (SRI), mémoire de sortie, 49 pages.

Tagged
Rochelyn DONA
Rochelyn DONA est doctorant en Entomologie et détient un master en Entomologie. Aussi, il a une licence en Sciences agricoles.
https://lescientifique.org/