UEH : la rédaction et présentation d’un mémoire est obligatoire pour les Infirmières

Dans un communiqué daté du 10 mai 2022, l’Université d’État d’Haïti (UEH) a procédé à la mise à jour des politiques d’accès au grade de licence et des examens officiels du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) pour les Écoles Nationales d’Infirmières (ENI). Naturellement, les examens pour avoir accès au diplôme de licence du MSPP ont l’habitude d’être organisés annuellement par la Direction de Formation et de Perfectionnement en Sciences de la Santé (DFPSS) à l’égard des écoles en sciences infirmières publiques et privées. Toutefois, cette décision ne concerne pas les écoles privées mais seulement les écoles nationales en Sciences Infirmières appartenant à l’UEH. Cependant, l’accès au diplôme de licence pour une infirmière ou un infirmier ne sera pas sans conditions, car pour avoir accès au diplôme de licence, l’étudiant en sciences infirmières à l’UEH doit également écrire son mémoire de recherche, le présenter devant un jury et avoir la note de présentation exigée. Qu’en est-il des 79 autres écoles infirmières privées reconnues par le MSPP ? Les écoles infirmières privées et publiques devront-elles toujours subir les épreuves de la DFPSS et du MSPP ? Quelles sont les écoles nationales des Infirmières (ENI) concernées par cette décision ? Et si les examens ont été également supprimés pour les écoles infirmières privées et publiques, cela n’engendrait-il pas beaucoup plus de pratiques de corruption dans ces écoles ? … [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

Haïti : L’hôpital Sacré-coeur de Milot, une menace pour les concurrents déloyaux

En Haïti 🇭🇹, il n’est un secret pour personne que l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot (HSCM) est l’un des meilleurs centres hospitaliers d’Haïti sous la base des services de qualité offerts aux patients du Grand Nord (Nord, Nord-est, Nord-Ouest, Centre et Artibonite). Toutefois, les services de qualité offerts aux nécessiteux font de l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot une véritable menace pour des concurrents agissant dans le domaine de la santé au niveau de la région. Ainsi, depuis quelques années, l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot est victime de nombreuses intoxications (fausses informations) publiées sur les reseaux sociaux et d’attaques physiques visant la destruction de certains de ses bâtiments. Après une période de fermeture provisoire de l’hôpital, la direction de l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot rouvre les différents services  dudit hôpital afin de servir les communautés départementales et avoisinantes. Suite aux observations et entretiens effectués au sujet de la conjoncture de cet hôpital de référence, la revue de presse Le Scientifique se demande pourquoi l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot reçoit autant d’attaques diffamatoires et parfois physiques alors qu’il est le meilleur centre hospitalier privé du Grand Nord au regard des services de qualité fournis ?  Là encore, on se questionne sur l’implication des autres centres hospitaliers et des spécialistes de la région dans leurs probables tentatives d’affaiblissement moral de cet hôpital. En effet, vu que  l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot donne les résultats efficaces que même les hôpitaux publics de la région ne peuvent pas en donner, pourquoi est-il beaucoup plus facile de critiquer ce qui fonctionne apparemment bien en guise d’essayer d’apporter des solutions à d’autres hôpitaux dont la gestion est à des millions de kilomètres de tenèbres de l’Hôpital Sacré-Cœur de Milot ? Cet article, loin d’être un outil de promotion, de refus ou d’appui à une tierce personne, rentre dans une perspective de reconnaissance du travail approximativement bien fait et d’éducation citoyenne et loyale… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

HAÏTI : Les 83 écoles en Sciences de la santé reconnues par MSPP

En Haiti, il ne manque pas d’écoles en sciences de la santé dans les différents départements. Toutefois, certaines de ces écoles sont reconnues par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), d’autres ne le sont pas. Ainsi, le nombre d’institutions d’enseignement supérieur en sciences de la santé évoluant en Haïti s’accroît progressivement, mais seulement 83 sont reconnues par les instances compétentes du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) et la Direction de Formation et de Perfectionnement en Sciences de la Santé (DFPSS). Dans le souci d’éclairer la lanterne des populations haitiennes, surtout celles jeunes ayant bouclé leurs études secondaires, la revue de presse LE SCIENTIFIQUE a contacté le directeur de la DFPSS, Dr. Evans Vladimir LARSEN, qui référait la revue à la dernière publication des écoles reconnues par le MSPP via le site internet du MSPP. Dans les sections suivantes, deux tableaux portant sur la liste des écoles publiques en sciences de la santé reconnues par MSPP et la liste des écoles privées en sciences de la santé reconnues par MSPP sont présentés… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

ISTEAH offre des diplômes de Licence, DESS, Maitrise et Doctorat en Haïti

Après neuf ans d’existence, l’ISTEAH offre huit (8) nouvelles spécialités pour des diplômes de DESS et Maitrise en Sciences de la santé. Reconnu par le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), en date du 14 janvier 2013, comme établissement d’enseignement universitaire dédié à la formation aux études avancées. L’Institut des Sciences, des Technologies et des Etudes Avancées d’Haïti (ISTEAH) invite les intéressés à s’inscrire dès maintenant aux concours d’admission à ses programmes conduisant à la licence en sciences, au diplôme d’ingénieur, au diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS), à la maîtrise (M.B.A., M.Sc., M.Sc.A.) ou au doctorat (Ph.D.) dans l’une des disciplines indiquées aux tableaux ci-bas. Jusqu’au 30 avril 2022, le bureau des admissions recevra les dossiers de candidature. À la suite de l’analyse des dossiers, les candidats retenus seront invités à un test général d’admission. Dans chacun de ces programmes, les places sont limitées… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture