Haïti : Les banques menacent Jean Charles Moïse, le peuple menace les banques

Haïti : Les banques menacent Jean Charles Moïse, le peuple menace les banques

Depuis le soulèvement du 22 août 2022 lancé par Jean Charles Moïse, de nombreux secteurs de l’aile oligarchique économique et politique en Haïti font de lui leur principal ennemi alors que le peuple haïtien le considère comme le bourreau du système d’exploitation installé dans le pays depuis des centaines d’années. Ce soulèvement du peuple haïtien tient son origine suite à la cherté de la vie, l’insécurité, la mauvaise gouvernance, la corruption, la dollarisation du pays via les banques traditionnelles, l’inflation galopante, la vente du carburant au marché noir, etc. Dans un premier temps,  le porte étendard de ce soulèvement exigeait l’organisation des élections démocratiques en Haïti, lesquelles élections ne sont organisées depuis plusieurs années. Malheureusement l’aile oligarchique corrompue, la communauté internationale et des politiciens sans scrupules ni patriotisme ne comprennent jusqu’à présent que l’organisation des élections est la base de la démocratie et de la stabilité politique et économique. Depuis la fin du mois de juillet 2022, le peuple lutte pour chambarder ce système d’exploitation. Toutesfois, en guise d’essayer de changer leurs comportements déloyaux, injustes et illégaux, les banques et les entreprises commerciales logées en Haïti s’en prennent à Jean Charles Moïse. Pourquoi les banques et les entreprises commerciales menacent elles Jean Charles Moïse ? Quelle est la réaction du peuple haïtien face à cette menace ? Comment Jean Charles Moïse perçoit la vie en Haïti ? Qui est Jean Charles Moïse? Quelles sont les stratégies et actions mises en œuvre par Jean Charles Moïse ? [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture
Classement des banques d’Haiti par rapport à leurs services

Top 2022 : Classement des banques d’Haiti par rapport à leurs services

Quelles sont les banques ayant fourni le meilleur ou le pire service en Haiti en 2022 ? Le système bancaire haïtien fait face à des problèmes majeurs en termes d’accomplissement de leurs fonctions, des relations humaines et de gestion de la clientèle. Depuis la dernière décennie (2012-2022), la population est très méfiante aux banques haitiennes qui, en guise de remplir leur mission sociale, contribuent à la pauvreté d’Haiti. De nos jours, les banques haitiennes sont perçues dans de nombreuses activités déloyales. Considérant les principales fonctions des banques qui sont de gérer les moyens de paiement, d’assurer la sécurité des transactions financières, d’accorder des crédits, de drainer l’épargne, de servir d’intermédiaire sur les marchés financiers et de conseiller les particuliers et les entreprises (La finance pour tous, 2021), ce classement des banques haitiennes rentre dans une dynamique d’étudier leur contribution dans le développement et/ou la pauvreté d’Haiti. Il n’est pas une nouvelle que les banques haïtiennes font peu d’efforts pour introduire les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) dans leur système bancaire afin que leur clientèle puisse s’en servir équitablement. Ainsi, de nombreuses succursales de banques en Haïti ont préalablement été perçues parmi les succursales les plus lentes en termes d’accès aux services d’ouverture de compte, fermeture de compte, virement, tirage, dépôt, émission de chèques, octroi de crédit, émission de cartes de débit et de crédit, etc. Quelles sont les banques ayant fourni le meilleur ou le pire service en Haiti en 2022 ? [Lire la suite sur]

Continuer la lecture