SOS : Les Dominicains font des découvertes scientifiques en Haïti

C’est un fait relayé avec beaucoup de déception du côté haïtien, car les Dominicains font des découvertes scientifiques en Haïti alors que les Haitiens se battent incessamment comme des idiots de dernière espèce pour la prise du pouvoir en faisant une politique traditionnelle sans appliquer les principes de la science et du développement durable. Malheureusement pour les politiciens haïtiens qui ne croient pas dans la recherche scientifique comme vecteur de développement d’un pays. C’est triste que des espèces végétales existent en Haïti mais ne soient pas découvertes par des haïtiens. Malgré la crise sociopolitique d’Haïti et l’insécurité régnant en Haïti, cela n’a pas empêché au Chercheur Dominicain en conservation et photographe Eladio Fernández de s’aventurer dans le Nord d’Haïti, zone clé de biodiversité d’Haïti, à la recherche d’un magnolia décrit par le botaniste Erik Ekman en 1925, perdu pour la science depuis 97 ans. Mentionnons que Magnolia emarginata est l’une des cinq espèces décrites à Hispaniola, et comme l’ébène vert, Magnolia pallescens, elles sont en danger d’extinction. D’après des informations, le Gouvernement d’Haïti n’était même pas au courant de l’exploration dominicaine dans le Nord du pays par force de se battre pour la prise du pouvoir et pour ce qui lie à l’existentialisme. Fernández espère retourner bientôt en Haïti, il soupçonne qu’il y a un magnolia dans la région qui n’a pas encore été décrit par la science… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

Évaluation agro-économique de la culture de banane plantain (Musa paradisiaca) dans la 2 ème section communale de Bas-Limbé durant la période 2013-2014

Vues : 57 La banane plantain (Musa paradisiaca) cultivée presqu’à travers tout le pays, plus particulièrement à la 2ème section communale de Bas-Limbé est en proie à différents types de problèmes. Dont il convient de citer quelques-uns : problèmes agronomiques, problèmes économiques et aussi problèmes structurels. Tenant compte de toutes ces difficultés qui tentent àmettre […]

Continuer la lecture

Ti koze sou eboulman montay

Vues : 66 Selon syantifik yo osnon jewològ yo, yon deboulonnay tè oubyen glisman teren se yon deplasman, yon kase sèk oswa yon defòmasyon tè ki kapab fèt natirèlman (ewozyon, pant, tranbleman tè, nati wòch yo) osnon yon defòmasyon ki kapab fèt akoz aksyon moun (ibanizasyon, debwazman, explwatasyon min). Pou yon esplikasyon senp dapre syantifik […]

Continuer la lecture

L’agriculture haïtienne : une agriculture à repenser

Vues : 125 Dans le monde, le moteur du développement économique et social demeure l’agriculture. Elle a contribué ou contribue encore à l’accroissement économique de bon nombre de pays, citons quelques-uns : les États-Unis, le Japon, la Chine, le Brésil, la Côte-D’ivoire, la République Dominicaine. Sa contribution à notre chère Haïti du temps de la […]

Continuer la lecture
Caracterisation des exploitations agricoles de Milot Haiti

Caractérisation des exploitations agricoles de la commune de Milot, Haiti

Dans la commune de Milot, cas de la 1ère section Perches-de-Bonnet, les ménages se regroupent selon la nature de leur activité. Les ménages agricoles représentent 47.21% de l’ensemble des 6’145 ménages de la commune. De là, considérant que la majorité des ménages s’adonnent aux activités agricoles avec une intégration d’élevage à plus de 90% et de l’exploitation forestière à plus 70% des EA, les perspectives et la vision de la zone devraient être tournées vers une caractérisation des exploitations agricoles en vue de lier les trois potentialités touristique, agricole et commerçante de la zone… Pour télécharger le mémoire en PDF…

Continuer la lecture