Une mission de l’ONU avant et pendant la présidence de Jean Charle Moïse ?

Dans les mêmes conditions sociopolitiques actuelles, Jean Charles Moïse sera le prochain Président élu d’Haïti mais la communauté internationale cherche d’ores et déjà à contrôler et miner le terrain pour échouer sa politique publique de développement. Pour ce faire, avant les prochaines élections où Jean Charles Moïse sera élu dès le premier tour, une mission militaire de l’Organisation des Nations Unies (ONU) sera envoyée en Haïti afin d’empêcher le gouvernement de Jean Charles Moïse d’entretenir des relations diplomatiques avec la Russie, la Chine et d’autres pays Sud. Les sondages gagnés et les soulèvements organisés par Jean Charles Moïse sont ils à la base de ce revirement de la communauté internationale ? [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture
PAYS PAUVRES

Quels sont les pays les moins avancés, en développement et développés en 2022 ?

Tous les trois (3) ans, le Comité des politiques de développement composé d’un groupe d’experts indépendants fait rapport au Conseil économique et social de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) afin de définir les listes des pays les moins avancés (PMA), des pays en développement (PED) et des pays développés. À l’issue d’un examen triennal, le Comité peut recommander, dans son rapport au Conseil économique et social, que des pays soient ajoutés à la liste des pays les moins avancés (PMA) ou en soient retirés. Ainsi, le dernier rapport de 2021 sur les pays les moins avancés établi par la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) montre que l’Afrique est le continent ayant le plus grand nombre de pays les moins avancés. En deuxième lieu vient l’Asie. L’Amérique contient un seul PMA (Haiti). L’Europe ne contient aucun PMA. Quels sont les pays les moins avancés (PMA) ? Quels sont les pays en développement (PED) ? Quels sont les pays développés ? Haiti est-elle au meme niveau que la République Dominicaine ? [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

L’OEA reconnaît son échec en Haïti et sa création de gangs dans le pays

Alors qu’Haïti s’adhère à l’OEA depuis 1948 et à l’ONU depuis 24 octobre 1945, aujourd’hui fait encore 22 ans depuis les dernières interventions des forces de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) en Haïti sous plusieurs dénominations (MINUSTAH, MINIJUSTH, BINUH formellement et Core Group dans l’informel). Malgré tout, le taux de pauvreté et de criminalités croit cumulativement en Haïti comme la mauvaise herbe au point que trois présidents d’Haiti (René Garcia PREVAL,  Jean Claude Duvalier & Jovenel MOISE) sont morts dans des situations douteuses sous la période d’intervention de l’ONU en Haiti. Dans cette optique, l’Organisation des États américains (OEA) a accusé ce lundi 8 août 2022 la communauté internationale et les forces internes haïtiennes de la crise institutionnelle en Haïti. Si l’on considère la première mission d’observation de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), en décembre 1990, apportant son soutien à un processus électoral haitien en dehors des cadres classiques de la décolonisation ou du règlement d’un conflit, on peut déduire qu’Haiti est sous la colonisation de l’ONU depuis Vingt-deux (22) ans. En préambule, il est à mentionner que l’ONU possède meme un syndicat en Haiti denommé « Core Group ». Ce dernier est composé des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Union Européenne, ainsi que du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains et de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies. Pourquoi l’Organisation des États américains (OEA) a accusé la communauté internationale et les forces internes haïtiennes de la crise institutionnelle en Haïti ? [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

Majorité sexuelle : 15 ans en Haïti, 14 en Chine & Chili, 16 en Israël, 13 au Japon

Incroyable mais vrai, dans le nouveau Code Pénal d’Haïti, la majorité sexuelle est fixée à 15 ans alors que la majorité sexuelle est fixée à 16 ans dans 32 États aux USA. En conséquences, certaines églises montent au créneau pour dénoncer et exiger cet état de fait au point des pasteurs ont été même impliqués dans les mobilisations politiques allant conduire à l’assassinat d’un président en Haïti. En Haïti, les leaders religieux disent des choses et font paradoxalement autres choses tout en oubliant que la bible dit que des choses étranges devraient arriver au dernier temps et ce seraient des signes de la venue de Jésus-Christ (Apocalypse). Par contre, on doit mentionner qu’un pays est dirigé par des lois adaptées aux réalités actuelles et non par uniquement des guides moraux comme la bible, le cohan, etc. C’est ainsi la question de majorité sexuelle (âge de consentement pour avoir du sexe) soulevée avant l’assassinat du président haïtien, Jovenel Moïse, refait surface sous l’hospice de l’aile politique des églises protestantes haïtiennes. Est-ce que la pétition mise en ligne par les leaders religieux est politique ou seulement morale ? Est-ce que le problème provient de la loi qui fixe la majorité sexuelle à 15 ans en Haïti ou ce sont les pratiques courantes qui l’expliquent, car, la majorité d’adolescents haïtiens font du sexe en moyenne à 15 ou 16 ans et ce, avec leur consentement mutuel. Est-ce que l’église voudrait qu’une loi sur la majorité sexuelle ne soit pas adaptée à la réalité haïtienne vu que, sauf rare exception, presque tous font du sexe en moyenne à 15 ans et voire moins ? Est-ce que les revendications des pasteurs ne sont pas beaucoup plus politiques sous le couvert de moralité ? Dans le préambule de cet article, on tient à signaler, en Indonésie, que la majorité sexuelle est de 16 ans pour les filles et 19 ans pour les garçons. Loin de prendre une position par rapport à ce sujet d’actualités, cet article essaie de comprendre l’âge de la majorité sexuelle dans de nombreux pays… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture
Echec de l'ONU

22 ans en Haïti, l’ONU augmente la pauvreté et les criminalités

Aujourd’hui fait encore 22 ans d’intervention des forces de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) en Haïti sous plusieurs dénominations (MINUSTAH, MINIJUSTH, BINUH formellement et Core Group dans l’informel) mais le taux de pauvreté et de criminalités croit cumulativement comme la mauvaise herbe au point que deux présidents d’Haiti (René Garcia PREVAL & Jovenel MOISE) sont morts dans des situations douteuses sous la période d’intervention de l’ONU en Haiti. Si l’on considère la première mission d’observation de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), en décembre 1990, apportant son soutien à un processus électoral haitien en dehors des cadres classiques de la décolonisation ou du règlement d’un conflit, on peut déduire qu’Haiti est sous la colonisation de l’ONU depuis Vingt-deux (22) ans. En préambule, il est à mentionner que l’ONU possède meme un syndicat en Haiti denommé « Core Group ». Ce dernier est composé des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Union Européenne, ainsi que du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains et de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture

Le Gouvernement d’Haïti se préoccupe beaucoup plus pour l’Ukraine que son pays

Haïti n’est pas en guerre face à un pays étranger formellement mais sa capitale (Port-au-Prince) et les autres villes avoisinantes connaissent une insécurité et des séquences de kidnapping grandissantes. Au moment où l’on écrit cet article, ce sont des gangues qui dirigent et rançonnent Haïti par défaut. Pour parvenir à leurs fins clandestines, les puissants bandits de la métropole de Port-au-Prince et du Sud utilisent la violence, le kidnapping, la spoliation, la persécution civile, le viol des femmes, l’assassinat (de civils, journalistes, hommes d’affaires, etc.) et le rançonnage. Parcontre, c’est du jamais vu, le gouvernement d’Haïti se préoccupe beaucoup plus pour l’Ukraine en guerre contre la Russie que pour son pays qui connait une vague importante d’insécurité et de kidnapping. De nos jours, la moyenne de kidnapping s’estime à 6 kidnapping par jour seulement dans la métropole de Port-au-Prince. S’il est dit généralement que les pays n’ont pas d’amis mais seulement des Intérêts, en effet, les dirigeants Haitiens ne veulent pas reconnaître ni ce principe ni l’autre principe avançant qu’avant d’espérer aider les autres qu’il faut s’aider soi-même. Dans cet article, on va établir la relation entre l’insécurité du pays et les activités scolaires et universitaires, la relation entre l’insécurité et le transport en commun en Haïti, et enfin, pour conclure par une analyse de la prise de position du gouvernement d’Haïti dans l’invasion de l’Ukraine par la Russie… [Lire la suite sur]

Continuer la lecture

Les causes fondamentales de la guerre entre Russie et l’Ukraine

D’abord, pour comprendre les causes fondamentales de la guerre qui oppose la Russie et l’Ukraine, il ne faut pas surtout écarter l’implication des États-Unis d’Amérique dans son ingérence de concubine avec l’OTAN. Cet article va essayer de raconter cette histoire dès le début, c’est à dire de raconter l’intégralité de l’histoire pour éviter qu’à chaque fois que l’on raconte une histoire différente à partir d’un certain moment précis… [Lire la suite sur] 👇

Continuer la lecture